• La souplesse

    Logos VC Flash cons

    La souplesse

    Quelle notion donner à la souplesse ?

    -         La mobilité des articulations

    -         La limite des amplitudes

    -         La perception des tensions empêchant un mouvement.

    Il est bon de noter qu’une articulation à des limites dans sa mobilisation dûment aux butées osseuses ou musculaires.

    Mais d’autres facteurs limitant doivent être pris en compte comme :

    -         L’hérédité

    -         Le sexe

    -         L’entraînement

    -         Les traumatismes

    Aussi :

    -         Le type de muscle

    -         Le type d’articulation (polyarticulaire ou mono articulaire)

    Dans les exercices d’étirement prenez compte des reflexes naturels musculaire protégeant vos insertions, vos tendons vos muscles de tous traumatismes dus à des tensions ou charges trop importantes.

    -         Le reflexe myotatique, lorsqu’un muscle est étiré, il à un réflexe de résistance et se contracte.

    Sauf si : Le muscle est relâché, avec un étirement à faible vitesse.

    -         Le reflexe myotatique inverse lorsqu’un muscle est contracté fortement, les organes de golgi provoquent un étirement

    Quelques éléments sont à prendre en compte lorsque vous effectuer une séance d’étirements :

    • L’état d’activation tonique générale de la musculature (limite et contrarie le mouvement.)
    • Les facteurs Articulaires, musculaires, ligamentaires et nerveux.
    • Les Facteurs comportementaux (peur d’échouer, vide, bruit, position)

    Les principes généraux sont :

    • Le choix de la position permettant d’allonger un muscle ou un groupe musculaire
    • L’isolation de votre mouvement, sans solliciter les parties articulaires non-intéressées
    • Effectuer ses séances sur un individu relâché

    Pour votre souplesse deux types de séances sont à retenir.

    • Les séances actives : Mouvements lents, rapides, répétitif avec une amplitude plus ou moins grande, mouvements guidés ou lancés.
    • Les séances passives : S’aidant d’une force extérieure, apesanteur, soi-même ou un partenaire (mal pratiqué ce mode peut-être néfaste, et engendrer des risques de blessures.)

    Ces deux techniques sont connues du public :

    • Le stretching = Fondée sur la physiologie du pratiquant (joue sur le reflexe myotatique et myotatique inversé).
    • Le Yoga = Prend en compte l’individu complètement. D’origine indienne correspond à une philosophie de vie, équilibre entre le corps et l’esprit. en tenant compte de la personnalité, du physique et du psychique en recherchant toutes les perfections, morale, physique, mentale.

    Un peu plus sur le yoga :

    Cette discipline est organisée suivant un certain nombre de thèmes, mais deux concernent plus particulièrement le perfectionnement physique.

    • Les Asanas (postures)
    • Le Pranayam (respirations)

    Le tout désigné par Hathayoga.

    Les occidentaux pratiquent souvent cette discipline en sortant de son contexte philosophique, et donc plus comme une gymnastique indienne.

    Bonne séance

    Votre coach

     

     

     


    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :